INFINITE-VERTIGO.NET

Star Wars World

S1E2 - Sans pitié

Prologue

Nicodémus retourne sur Tatooine à bord d’une navette Tydirium de l’Empire. Il reçoit un appel holographique de son mentor, Dark Anouan, qui lui rappel ses principales missions. Arrivé à Mos Esley, un lieutenant Stormtrooper lui confie un émetteur magnétique afin de pouvoir pister son intrigant coéquipier, Javier. Il accepte de l’emporter avec lui. Le vaisseau de l’Ace est pleinement opérationnel. Batoo lui indique que le Shuttle qui lui a été volé jadis, le Centurion, a été localisé au Sud de Mos Esley. Les deux aventuriers décident en premier lieu de récupérer la carcasse du Dragon de Canyon abattu il y a quelques jours et mettent les gaz vers le Canyon.

Aux alentours du Canyon, un jeune et talentueux pilote s’entraîne au tir à bord d’un T16-Skyhopper. Il prépare le concours d’entrée dans la Marine Impériale. L’Ace pose le Gladiator, débarque Nicodémus au milieu des charognards en le couvrant avec ses tourelles afin que celui-ci accède au cadavre du Dragon. Parmi les ossements, le Guardian retrouve son ancien comlink ainsi qu’une mystérieuse perle qui lui déclenche des visions obscures. Ils déguerpissent de cet endroit maudit, la soute empestant la charogne.

A Mos Espa, les Caravaniers honorent leur accord en rendant à Javier son Seeker accidenté en échange des restes du Dragon. Selon les marchands, la perle trouvée est d’une très grande valeur. Sur le chemin du retour, l’Ace évite au Ranat de se faire dépecer par Cypher et un autre Dug en filant quelques gnons et met la créature au défis de le vaincre sur le circuit à l’occasion de la prochaine Boonta Eve. Cypher lui promet une mort rapide, mais violente.

RIP les Canogans

Une tempête de sable approche. Le Gladiator se pose aux abords de la ferme des Canogans. Après une courte phase d’observation, le Ranat pénètre sans bruit dans la ferme hydroponique et massacre méthodiquement les deux mâles de la famille. Continuant sa sombre besogne, il s’attaque à la mère, reçoit le contenu brûlant d’une marmite sur la tête, la tranche en deux, puis poursuit ses deux enfants à travers la ferme. Il ne laisse aucune chance à leur petite fille et lui rompt le cou, tandis que son petit frère un peu plus agile fuit droit vers la tempête, avant d’être stoppé net dans sa course par les lasers du Gladiator. Le Ranat fait un bûcher et dévore partiellement une de ses proies. Javier pille la ferme. Pressés par l’arrivée de la tempête, ils s’envolent vers l’astroport alors que l’aîné des Canogan, qui n’est autre que le pilote émérite du Canyon, les croise dans le sens inverse.

Alamar

Après la tempête, Nicodémus se rend aux bureaux de la Czeca de Mos Esley, puissante compagnie minière désormais sous la coupe Impériale. Le Guardian se voit chargé de l’enquête concernant une tentative de rébellion aux mines d’Alamar, dans le Sud.

En chemin, Javier localise l’épave du Centurion, son Shuttle volé, à proximité d’un important campement Tusken. L’Ace tente de disperser les pillards via un tir de sommation, mais les hommes des sables s’embusquent parmi les rochers et ripostent à coup de roquettes. Javier déchaîne alors sa puissance de feu sur les Tuskens, torpillant ses adversaires, le campement et ses alentours. Alors que les débris retombent en pluie çà et là, l’Ace transfère les précieux nanobots du Centurion au Gladiator, essuie les tirs d’un survivant embusqué, puis remonte à bord. Cette nano-technologie oubliée serait selon lui capable de réparer un vaisseau en plein vol.

Au Mont Alamar gît une section de blindés de l’Empire, témoins d’un rude combat. La poignée de survivant mené par un gradé Impérial est séquestrée dans les sous-sols de la mine par une centaine d’esclaves Wookies. Ces derniers se seraient révoltés à la faveur d’une attaque massive des pillards Tuskens il y a douze lunes. Nicodémus et Javier décident de ruser les Wookies. Pour cela, Javier tente de reprogrammer les droïdes de protocole volés aux fermiers afin qu’ils servent de traducteurs, mais il ne parvient qu’à leur griller les circuits. Utilisant les nanobots du Gladiator pour les réparer, les deux aventuriers décident de passer la nuit dans la Station Torsche non-loin de là, réputée pour accueillir les meilleurs gearheads de la galaxie.

Torsche Station

La Station Torsche est un repaire illégal pour ingénieurs de tout les horizons, qui peuvent travailler en paix sur leurs modules de podracers en vue de la prochaine Boonta Eve. L’Ace promet une belle somme au taulier, Bob, afin que celui-ci mette au point un podracer compatible avec son système Cyborg à partir des restes du Seeker. Nicodémus lui confie sa précieuse Perle de Dragon en gage d’un paiement ultérieur. A ce moment là, le T16-Skyhopper se pose à la Station. Nicodémus décide de prendre les devants en allant à la rencontre du pilote, certainement venu pour se venger. Janek Canogan raconte aux mécanos de Torsche l’ignoble massacre de sa famille et finit par décrire le vaisseau suspect. Les mécanos se tournent vers le Ranat, atablé devant une chopine. Nicodémus fait croire au jeune homme qu’il n’est qu’un simple marchand, mais qu’il a vu le vaisseau se poser près d’ici, et propose de l’accompagner voir son propriétaire. Jenek saute sur l’occasion et Nicodémus le fait grimper à bord. Les deux compères s’efforcent de le baratiner en faisant semblant de se rencontrer pour la première fois, mais Jenek brandit un détonateur thermique et enjoint l’Ace de lui prouver que son vaisseau n’a pas stationné a proximité de la ferme grâce aux logs de son navicomputer. Javier se connecte en douce à son terminal afin de contrefaire cette preuve accablante, aidé par le Guardian qui calme et détourne l’attention de Jenek grâce à Mind Trick. Le garçon finit par remballer sa bombe en s’excusant. En examinant les logs reconfigurés, Jenek est rassuré (à tord) et met ses talents de pilote à disposition de ces deux énergumènes alors que ces derniers lui affirment vouloir retrouver les coupables.

Le retour du jedi ?

Nicodémus rencontre Bib Fortuna par le biais du taulier Ranat du Dowager Queen. Le lieutenant de Jabba the Hutt accepte de lui donner un rapport secret concernant la cellule Reblle en échange des coordonnées du lac souterrain de la Caverne maudite, représentant une fortune conséquente. Le rapport émis par le fameux réseau d’espionnage Bothan mentionne bien l’existence d’une base Rebelle implantée à l’Ouest de Mos Esley et liste les noms des sympathisants recrutés par un prétendu Jedi. Le Guardian, qui pensait que leur Ordre s’était éteint à jamais, est intrigué. Les personnages décident avant toute chose de mater la révolte des Wookies.

Fuck with the wookies

L’Ace réussit à reconfigurer l’unité 3PO avec laquelle lui et Nicodémus se présentent devant l’entrée principale de la mine. Les Wookies ouvrent les portes et les conduisent devant leur chef après s’être assuré qu’ils soient désarmés. Celui-ci explique la situation désespéré du clan. N’ayant pas vraiment d’autre alternative, il accepte de faire confiance à Nicodémus: deux fidèles guerriers vont monter à bord du Gladiator afin de s’assurer de la fiabilité de ces deux prétendus sauveurs Rebelles. Javier et Nicodémus prétendent les conduire jusqu’à la base Rebelle de Tatooine.

En vérité, c’est une véritable mascarade que préparent les deux comparses: arrivés à Mos Esley, Nicodémus embauche une troupe d’acteurs professionnels, leur faisant miroiter un généreux paiement en Épices, afin que ces derniers jouent les rôles des Rebelles. Une actrice, peut-être moins acro aux Épices que les autres, refuse de participer à ce qu’elle comprend être “un intolérable traquenard”. Le simulacre se déroule comme convenu, mais les Wookies flairent que quelque chose cloche dans les simagrées des acteurs. Véritables forces de la nature, ils plaquent sans difficulté le Guardian et l’Ace contre le mur avec la ferme intention de les buter (et de s’emparer du Gladiator) mais Nicodémus use une fois de plus de son pouvoir psychique poour implanter profondément et durablement sa volonté dans l’esprit des deux guerriers. Les Wookies se tournent alors vers la troupe pour les remercier avec force braiments, jouant légèrement avec les nerfs des acteurs qui n’ont pas vraiment compris ce qu’il venait de se passer.

Alors que Nicodémus ramène les Wookies au vaisseau, Javier décèle une gêne parmi les acteurs. L’un d’entre eux semble très nerveux, et Javier le coince promptement à la sortie. L’homme est plus que suspect et Javier tente de lui imposer le silence par la menace, ce qui semble fonctionner. Afin de pouvoir le pister à son insu, le Cyborg lui implante un des nanobots intégré à son armure et le laisse déguerpir.

Epilogue

Javier et Nicodémus retournent alors au Mont Alamar en réfléchissant à la suite des opérations. Vont-ils parvenir à capturer les Wookies sans que cette main d’œuvre de valeur ne soit détruite? La mine d’Alamar sera t-elle de nouveau en sécurité? La nouvelle de la découverte de la cellule Rebelle ne risque t-elle pas de s’ébruiter après cette terrible mascarade? Que se passera t-il quand le jeune Jenek apprendra l’ignoble mensonge? Javier survivra t-il au défi lancé au Dug sur le circuit de Mos Espa? Peut-il gagner la course? Les criminels de Tatooine, en mettant la main sur le lac souterrain légué par Nicodémus, ne risquent-ils pas de réveiller une terrible engeance?